Translated by Marc Bablet




НазваниеTranslated by Marc Bablet
страница1/26
Дата конвертации09.02.2013
Размер1.27 Mb.
ТипДокументы
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   26


Sur les ailes d'espoir

Prose


Textes Sélectionnées


Prokhor Ozornin


Copyright 2012 by Prokhor Ozornin

Translated by Marc Bablet


Smashwords Edition

Note de l'auteur

Pour une vie de plus j'écris avec la plume - l'expression continue à sonner dans l'éther. Le Créateur a donné une Lame de Feu pour lutter dans les âmes et dans le fil, Pour chanter un message à l'humanité et aider l'homme à se convertir en homme d'esprit. Laissez le courage, l'honneur, la joie et la vérité éveiller les âmes, qui sont la vérité, Avec l'Espoir en la Lumière divine ils purifieront le monde de rouille. Le mélange des temps est sur le seuil et les purs esprits, qui sont audacieux, auront une chance pour le festin de sagesse et apprendront que la mort n'existe pas. Le conseil a été donné, les allusions ont été faites, le feu intérieur ne s'éteint jamais - Par l'aide on voit ce qui est incorrect et important, car nous venons une nouvelle fois…

Tous les textes de ce livre, représentent, avec d'autres, une tentative de l'auteur d'apprendre à se connaître le mieux possible au cours du processus créateur et sont fournis «comme tel» et sans aucune garantie.

Nous ne sommes pas responsables de l'un des événements suivants, tout comme d'autres effets secondaires étranges qui puissent en découler:

1. Changement accidentel de votre perspective mondiale.

2. La transformation de tout ce vous avez cru auparavant et chérit.

3. L'inspiration soudaine, la révélation, la saturation, la divination ou autre «-ation» qui est le résultat de vos seules pensées d'esprit et vos mouvements d'Âme.

4. L'incapacité pendant un cours instant de dire n'importe quoi de significatif après avoir fini de lire un extrait de ce legs.

5. Le lecteur riant hystériquement.

6. Le lecteur devenant, à contrecoeur, sensé ou insensé suite aux actions de son esprit.

7. Le lecteur, pissant, jetant un coup d'œil, chantant de joie.

8. Le cri soudain de joie du lecteur.

9. Le lecteur se libérant de rituels sociaux anormaux et préjugés, en chamboulant les cœurs de ceux encore asservis par le Système.

10. La tentative du lecteur de faire savoir comment ce tas de papiers lui est désagréable et délicieux (votre imprimante personnelle comprise).

11. La tentative du lecteur de découvrir la dislocation d'auteur actuelle dans le but de communiquer avec lui «face à face».

12. La décision du lecteur de se connaître mieux au cours du processus créateur.

L'auteur voudrait remercier à l'avance le lecteur pour son immense sens de l'humour, utilisé dans le processus de consommation de préavis susmentionné.

Chapter “ Âge Divin”

Ange

- Salutations à vous, les gens! - a souri l'Ange.

- Et qui pourriez-vous être, nous nous demandons? - ils ont marmonné.

- Je suis un fils de Dieu, - a répondu l'Ange. - Je suis venu pour vous aider.

- Nous ne vous avons pas appelé! - ils ont ardemment répliqué.

- Je le sais, - a répondu l'Ange. - C'est pour cela que je suis venu à vous.

- Puisque vous n'étiez pas attendu? - ont explosé de rire les hommes.

- Non, parce que vous ne m'appelleriez jamais de vous-même.

- La souche est claire, le jour a pris fin, - ils se sont moqués. - Nous vivons plutôt bien même sans quelqu'un comme vous!

- Oh, je le voie, - a opiné l'Ange. Vous avez déjà rassemblé des pierres pour nous bannir, n'est-ce pas?

- Qu'est-ce c'était que cela? - un cri est venu d'une foule.

- Jetez vos pierres des poitrines, - a dit l'Ange. - Mieux, si elles sont sur la route.

- Bien, vous savez, - les gens se sont étranglés. - Et s'ils nous étaient encore un peu utiles?

- Vous allez les lancer vers le ciel, n'est-ce pas ? - a souri l'Ange. - Ou avez-vous oublié de la gravitation invisible?

- Nous n'avons rien oublié! Nous sommes conscients de toutes les lois de la nature, en les apprivoisant!

- Pour en apprivoiser une, vous devez l'aimer. Nous sommes responsables de celles que nous apprivoisons.

- Comme c'est intelligent de votre part, oh notre descendu d'étoile!

- Pour quelle raison avez-vous apporté des couteaux? Allez-vous vous couper dans le spleen, je me le demande?

- Et même, nous n'avons aucun besoin de nous couper, oh damné! Cette arme est destinée à nôtre ennemi.

- Comment allez-vous distinguer les amis des ennemis, si la colère aveugle si souvent vos esprits?

- N'en ayez aucun souci, nous classerons tout cela d'une façon ou d'une autre sans aide de votre part! Nous avons beaucoup vécu et beaucoup appris.

- Qui est celui, se tenant parmi vous avec un sac à dos qui a courbé son dos? Pourquoi vous n'avez pas essayé d'alléger son fardeau, en se tenant oisivement?

- Oh, vous êtes stupides, certes! Un stock de pierres pour ceux comme vous que nous avons rassemblé dans ce sac à dos, pour qu'il soit toujours, eh bien, à portée de la main.

- Allégez vraiment le fardeau de votre frère.

- Nous allons alors lancer les pierres sur vous, bandes de fous!

- Essayez, si vos esprits n'ont soif de rien d'autre.

- Taïaut, frères! N'ayez aucune clémence!


***

- Et où est l'accomplissement de vos désirs, en les jetant? Ou n'avez vous pas été prévenus de la gravitation invisible?

- Oh, comme c'est pénible! Sauvez nous, nous les ignorants, de ces pierres, revenant vers nous! Ces pierres accélèrent en revenant et nos pieds sont sérieusement englués comme dans un marais et nous ne pouvons plus avancer! Sauvez-nous car nous avons néanmoins une soif intolérable de vivre! Sauvez-nous, nous vous le demandons!

- Prenez vous les mains et permettez au dernier d'entre vous de saisir mes mains, si vous osez sortir des marais. Je vais vous porter sur mes ailes, vous les croyants. Agrippez-vous l'un à l'autre pour maintenant être sauvés!

***

- Pourquoi nous avez-vous sauvés, oh Ange, envoyé des cieux?

- Si vous vous sentez mieux sans posséder de pierres, je me demande?

- Nous ne vous avons pas demandé de faveurs! Nos maisons sont détruites, nos vêtements sont entachés de crasse - et si par votre faveur, nous nous demandons ?

- Si ce n'était pas vous qui étaient plongés directement dans un marais? De nouveau, que portez-vous aux poitrines?

- Puisque nous nous sommes nous-mêmes salis dans cette chope puante, alors vous devez y être lavés aussi! Comme nous vous deviendrez dorénavant de l'endroit à l'envers!

- N'ayez-vous aucune peur de noircir dans votre crasse, je me demande?

- Taïaut, oh frères! N'ayez aucune clémence!


02.04.2012

Ange Gardien

- Oui ? - mon Ange gardien blanc comme la neige s'est tourné vers moi et a souri chaleureusement. - M'avez-vous demandé ?

- Je … hm … à dire vrai, je n'étais pas totalement confiant dans le fait que vous m'écoutiez, - j'ai marmonné.

- Je vous écoute et vous entends toujours, - dit l'Ange. - Mais vous actuellement, malheureusement pas.

- Ainsi … voulez-vous dire que vous n'avez rien comme une pause déjeuner ou quelque chose de ce genre? - J'étais surpris.

- Non, - a répondu l'Ange. - Je n'ai ni besoin de sommeil, ni de repos. C'est vous, les gens, qui préfèrent dormir avec les yeux grands ouverts.

- Vous voulez dire que vous êtes toujours en train de travailler? - J'ai supposé.

- Bien, oui, - a répondu indulgemment mon Ange chéri. - Je suis au service de Dieu.

- Et comment vous allez là bas … bien, en général ? - Je n'ai rien trouvé de mieux à demander.

- Bien et bon, - a répondu l'Ange. - Sec et chaud. Même s'il n'y a pas des millions d'options à choisir comme ici. C'est vous, l'humanité, qui devra finalement bientôt choisir.

- Choisir quoi, exactement ? - J'ai demandé.

- Destin. Vie ou mort. Dieu ou Démon. Lumière ou Obscurité. Quoi que vous l'appeliez, l'essence reste la même. Bien …, - et l'Ange est devenu silencieux depuis une seconde - vous, heureusement, le comprenez bien.

- Oui - j'ai répondu. - Dommage, cependant que je ne vous entende pas toujours.

- C'est tout en votre pouvoir et votre désir, - et l'Ange a de nouveau souri. - Tel est mon travail, en fait, toujours vous écouter et vous aider à trouver Dieu.

- Et qu'est-ce qui vous empêche de le faire immédiatement ? - j'ai posé comme question suivante.

- Lui, surtout, - et l'Ange a montré son aile à gauche. - Bien, et quelquefois vous aussi, quand vous commencez à agir en non-sens.

- Qui est-ce? - J'ai demandé en hâte et ai remarqué seulement alors le Diablotin, se tenant à proximité, - ce noir ?

- Bien, il semble que ce soit seulement maintenant  - a répondu mon Ange. - Mais il est capable de faire semblant de regarder comme «oh si blanc» de temps en temps, comme le caméléon. - Vous voyez, comment immédiatement il me regarde fixement? - et l'Ange a souri chaleureusement et a de nouveau montré son aile gauche.

- J'ai l'impression qu'il est furieux? - J'ai demandé à mon Ange.

- Oui, il est parfois comme cela. Il a aussi son travail, après tout. Et il sera aussi jugé, comme nous tous.

- Jugé dans quel sens ? - Je n'ai pas bien compris.

- Oh, vous ne savez pas encore, n'est-ce pas? - mon Ange fût surpris. - Il y aura bientôt une révision d'Univers et le Jugement de Terreur du Seigneur, comme vous l'appelez. - Je,  l'appellerais, cependant, Jugement Juste.

- Et qu'est-ce qu'il y aura après le Jugement? - J'ai demandé.

- La vie ou la mort, - a répondu l'Ange, - pour vous, pour moi et pour lui - et il a pointé une nouvelle fois son aile sur le Diablotin.

- Vous voulez dire, vous pouvez également mourir? - J'étais stupéfait, -  les Anges ne sont-ils pas immortels?

- Pas pour le Jugement. - Si le Tentateur d'un homme que je protège, semblable à moi, prédomine, le Tentateur survit et l'Ange et l'homme font partie du passé. Si l'Ange gardien prédomine - il survit aussi bien que sa tutelle et c'est alors le Tentateur qui fait partie du passé. C'est aussi simple que cela. Tel est la Cour.

- Et les gens, qui ont tourné vers le mal, trahissent leurs Anges aussi? - J'étais terrifié.

- Effectivement, hélas. Et essayez de ressentir maintenant, - et mon bel Ange a examiné passionnément mes yeux, - ce que c'est - de mourir pour un immortel?

- Et … combien d'Anges vont mourir comme ça?

- D'après les pronostics - beaucoup, - et l'Ange a regardé tristement. - Mais … et il a été inspiré une nouvelle fois, - tout peut encore être changé.

- Si les gens écoutaient leurs Anges et s'écartaient du chemin obscur? - J'ai demandé.

- Oui, - a dit l'Ange, - s'ils prédominaient sur leur nature. Il reste très peu de temps, - il a ajouté.

- Peu de temps?

- Quand les flèches d'horloge seront sur le haut, - et l'Ange est devenu silencieux un moment, - les événements très intéressants commenceront à arriver.

- Le monde changera ?

- Sans aucun doute.

- Puis-je aider les gens à réaliser ce qui les attend? - J'ai demandé avec un peu d'espoir.

- Certainement. Tout est entre vos mains et celles de Dieu. Et je ne vous abandonnerai pas, à coup sûr.

- Comme je vous aime, mon Ange pur! - Je me suis exclamé avec les larmes dans les yeux.

- Je sais, - il a doucement souri.  - Viens, permet moi de t'étreindre dans mes ailes.

- Merci, Ange, merci beaucoup pour m'écouter et se soucier de moi! Ne nous séparons jamais l'un de l'autre!

- Oui, qu'il en soit ainsi, - a répondu tendrement mon Ange, en me couvrant doucement de ses ailes blanches. - Commençons à toujours nous écouter …


29.10.2010

Histoire encore inachevée d'un vaisseau spatial

- M'avez-vous demandé, Coordinateur?

- Oui, Amiral, prenez un siège. Thé, café, une ambroisie?

- Je ne refuserais pas une ambroisie …, mais, peut-être, à un autre moment. Les affaires sont trop urgentes, à ce que je comprends?

- Et sans retards possibles. Les taux de votre aventure se sont trop élevés.

- Monsieur Coordinateur, je comprends bien, mais enfin nous avons nous-mêmes commencé cette expérience ensemble à …

- J'ai transféré ce navire avec l'équipage sous votre responsabilité, Amiral, sous votre pleine responsabilité - vous souvenez-vous ? Vous m'avez promis que tout sera aussi lisse que possible.

- Leur libre arbitre, que vous leur avez accordé, a eu l'air d'être beaucoup plus déraisonnable, que nous l'avons supposé initialement …

- Vous avez choisi les meilleurs, Amiral. Trois planètes dans différents secteurs de la Galaxie pour trois nouvelles races. Vous avez essayé de découvrir des perles sur ces planètes prisons, Amiral, - et où votre meilleur équipage est-il maintenant? Dormant paisiblement dans les capsules cryogéniques à bord de ce vaisseau spatial qui s'est presque égaré loin d'une trajectoire?

- Après la première Collision une partie d'entre eux se sont enfin réveillés.

- Je vous ferai savoir, Amiral, qu'après cette première Collision le système de communication du navire a été presque détruit. Même l'équipage réveillé est pratiquement incapable d'exécuter la communication bilatérale. Nous recevons tous leurs rapports, alors qu'ils reçoivent à peine un à deux pour cent des nôtres. Multipliez-le par deux trois pour cent d'entre les réveillés. Selon nos calculs la probabilité qu'ils réussiront à corriger une trajectoire de leur vaisseau sur l'ensemble que nous essayons de leur transférer et d'éviter la collision avec le deuxième Anneau, est …

- Je sais tout à fait cela, monsieur Coordinateur. Je sais tout cela. Le nombre actuel d'équipiers réveillés du vaisseau spatial ne nous permet pas de compter sur la manipulation réussie du navire en mode manuel. Et le système auto navigation a été déjà détruit il y a deux mille parsecs.

- Qu'en est-il avec un autre équipage ? Comment les tentatives manuelles de fermer les systèmes cryogéniques ont-elles abouties?

- Complètement infructueuses. Après que l'électronique de Collision des systèmes de navire a été sérieusement endommagée. Avec la fermeture manuelle les dormeurs meurent au cours de plusieurs secondes, à peine capables de réaliser ce qui leur arrive, ou recevoir une lésion cérébrale spirituelle et chimique importante.

- Quelle sorte de dommage ?

- Ces symptômes sont les éclats incontrôlables d'agression à toutes les choses vivantes. Ils ont littéralement mordus ceux qui les ont éveillés.

- Et donc nous faisons face à la situation suivante : le dégel manuel ne fonctionne pas correctement et il n'y a pas assez d'équipage réveillé avec les talents exigés et les connaissances à bord pour activer des systèmes automatisés. Un cercle vicieux. Et le deuxième Anneau est juste en avant dans la trajectoire actuelle. Et le navire s'est constamment accéléré, en effectuant de nouvelles manoeuvres de plus en plus difficiles.

- Tout est correct, monsieur Coordinateur.

- Quelles mesures de protection ont été prises dans le cas où ce vaisseau ne le passera pas ?

- Nous avons activé de près des modules orbitaux localisés. Nous avons déplacé la flotte de sauvetage du secteur adjacent.

- Combien d'équipiers peut survivre à la Collision d'Anneau, Amiral?

- Tous les dormeurs mourront sûrement. Et considérant ceux qui sont réveillés … très peu, monsieur Coordinateur. Très peu. La collision cassera la coque du vaisseau à plus de quarante pour cent. Le navire spatial sera perdu pour toujours dans n'importe quel cas de figure.

- Y a-il est encore une possibilité d'accomplir le saut moléculaire hyper léger, quand le vaisseau voyagera par secteur V, en tenant compte de sa vitesse actuelle? Étant à bord, vous pourriez aider cet équipage réveillé à modifier la trajectoire du navire.

- La chance est mince, mais … mais je suis personnellement prêt  à essayer de rectifier ma propre erreur. De mon propre sang, pour ainsi dire.

- Vous connaissez les conséquences, Amiral. Quand le réassemblage moléculaire dans un processus de saut sera exécuté, votre mémoire sera effacée. Sa restauration exigera par la suite d'énormes efforts.

- Je sais, Coordinateur. De toute façon, personne n'est capable d'exécuter cette transition sauf vous et moi. Ça laisse encore un soupçon d'espoir.

- Pour nous tous. Pour nous tous qui sommes même contraints à payer les erreurs de nos propres enfants. Même nous, Amiral. Et puisse un miracle les aider tous.

- Juste avant que je vous quitte,  Coordinateur, peut-être pour toujours, je voudrais néanmoins vous demander - comment appelle-t-on ce vaisseau? Je veux dire, comment les humanoïdes, ne l'habitant pas, appellent leur maison? Nous avons notre propre nom pour cela, néanmoins …

- Amiral, ne me faites pas croire que vous avez déjà passé le processus de réassemblage moléculaire directement devant mes yeux. Vous savez tout à fait comment ils l'appellent, - et le Coordinateur a souri tristement, - qu'ils l'appellent “la Terre” …


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   26

Добавить в свой блог или на сайт

Похожие:

Translated by Marc Bablet iconTranslated from the Polish

Translated by Marc Bablet iconEdited and translated from

Translated by Marc Bablet iconDaniel/Jason/Kevin/Marc/MiHe/Parth/Simrun

Translated by Marc Bablet iconTranslated by Sandra Smith

Translated by Marc Bablet iconTranslated from the original German by

Translated by Marc Bablet iconTranslated into Ukrainian and Russian

Translated by Marc Bablet iconTranslated into English from the Original Arabic

Translated by Marc Bablet iconVladimir Zorich; translated by Gerald Gould

Translated by Marc Bablet iconTranslated from the Czech by Michael Henry Heim

Translated by Marc Bablet iconThe Book of Ecclesiastes translated by m. G. Easton introduction


Разместите кнопку на своём сайте:
lib.convdocs.org


База данных защищена авторским правом ©lib.convdocs.org 2012
обратиться к администрации
lib.convdocs.org
Главная страница