Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où




Скачать 464.31 Kb.
НазваниеUne nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où
страница4/9
Дата конвертации12.05.2013
Размер464.31 Kb.
ТипДокументы
1   2   3   4   5   6   7   8   9

AMARELLES


Musique dès 18 mois

Mercredi 16 janvier – 16 h 30

D’une île à l’autre, chants et berceuses du monde

De et par Serena Fisseau et Fred Soul

Mise en scène olivier Prou

Chants-percussions Serena Fisseau

Percussions-chœurs Fred Soul (timbao, fouche, logue, drums, likenbe, djembe, udu et tama)

Création lumière Flore Dupont

Régie/Son/Lumières Alan Ledem


Chaque soir, la maman de Nina lui dit bonsoir et sort de sa chambre. Mais Nina reste seule et pas moyen de fermer l’œil. Nina entre alors en conversation avec Nyamuk le moustique, qu’elle apprivoise au fil des jours. Celui-ci lui donne chaque soir une nouvelle recette pour trouver le sommeil à partir des objets qui se trouvent dans sa chambre : oreiller, vase, armoire, coquillage…

Chaque soir s’ouvre ainsi un imaginaire, c’est la découverte d’un nouveau personnage, d’un nouveau paysage, en lien avec une île nouvelle. A chaque fois, les objets rencontrés sont empreints des musiques et proverbes liés aux îles traversées. Et bien sûr, à chaque île correspond une chanson qui permettra à Nina de s’endormir.

Serena Fisseau, d’origine indonésienne, chante pour les tout-petits d’une voix simple, chaude et intime des berceuses et chants traditionnels en balinais, créole, indonésien, tahitien, malgache ou japonais qu’elle a récoltés au fil de ses voyages et de ses rencontres.

Quelque soit la tradition, les berceuses font parties du répertoire familial. Transmis oralement par les parents, ce sont des chants intimes où les enfants sont sensibilisés aux valeurs familiales, à la vie quotidienne, aux relations amoureuses, au divin et aux rituels de prière et de célébration.

Tout juste accompagnée de petites percussions, Serena nous plonge dans le monde mystérieux propre à l’endormissement.


C’est sans doute un des plus beaux disques de l’année pour les tout-petits et leur famille.

Blandine canonne

La Croix


Séances scolaires :

Lundi 14 janvier - 9 h - 10 h 15 - 15 h

Mardi 15 janvier - 9 h - 10 h 15 - 15 h

Jeudi 17 janvier - 9 h - 10 h 15 - 15 h

Vendredi 18 janvier - 9 h - 10 h 15 - 15 h


Au Théâtre - Salle Lily Pons


AMARELLES


Théâtre dès 10 ans

Vendredi 18 janvier – 20 h 30

La Scaphandrière

Mise en scène Olivier Letellier

Texte et collaboration à la conception scénique Daniel Danis

Comédien Julien Frégé

Photographies Krista Boggs

Collaboration artistique Cie Songes Mécaniques

Scénographie d’images Ludovic Fouquet

Musique, création, vidéo, système interactif, régie son et vidéo Didier Léglise

Création lumière Lionel Mahé

Régie Sébastien Revel

Théâtre du Phare/Olivier Letellier


Après le succès de Oh boy ! la saison dernière, nous accueillerons cette année la dernière création d'Olivier Letellier, La Scaphandrière. Ce spectacle mêle théâtre, conte, photographie et vidéo dans un dispositif interactif. Il est le fruit de la rencontre de trois univers : celui d’Olivier Letellier, metteur en scène aux images subtiles, celui de Daniel Danis, formidable raconteur d’histoires, et celui de Ludovic Fouquet, spécialiste de l’image et de la vidéo, formé aux spectacles de Robert Lepage.


Au bord du lac-Loque, chacun y espère devenir riche pour combler ses malheurs. Alors les pauvres des pauvres plongent à la recherche de l’huître à perle rouge. Mais jour après jour le lac avale ceux qui s'engouffrent dans la spirale infernale du gain. Jusqu'au jour où Pierre, jeune adolescent, décide de construire une machine scaphandre pour aller sauver sa petite sœur perdue dans ce lac.

Plus qu'une variation autour de Jules Verne, La Scaphandrière est une parabole sur la cupidité et l'envie.

C'est aussi l'exploration de la famille, celle de Pierre qui nous fait entendre son adolescence tumultueuse dans une famille tout sauf modèle. Comme dans Oh Boy !, Olivier Letellier y explore la complexité des relations filiales d’une manière subtile, touchante et émouvante. De l’onirique récit du québécois Daniel Danis, il retient l’essentiel : cet amour fraternel et ce désir incommensurable de croire au bonheur et en la vie.

Incarnés par un seul comédien, soutenu d’un dispositif interactif d’images et de vidéo, tous les personnages prennent vie au fur et à mesure que Pierre ouvre l’album de sa famille. Magiquement, les photographies s’animent sous nos yeux, apparaissent sur un écran, sur les parois d’un lit ou au sol… Un lac d’images se forme progressivement sur la scène et nous entraîne dans un lumineux voyage, visuel et onirique.

Un conte initiatique, une histoire fantastique qui fait grandir les enfants et réfléchir les parents !

Le texte a été sélectionné pour le prix Sony Labou Tansi des lycéens 2012/2013.


Montage de production Muriel Bordier - Ici Même / Rennes

Diffusion Agence SINE QUA NON

Administration Fanny Spiess – Théâtre du Phare

Production

Le théâtre du Phare/ Olivier Letellier - Champigny s/ Marne (94)

Collaborations artistiques

Cie songes mécaniques (41), Cie Daniel Danis, Arts/Sciences - Québec

La Scaphandrière de Daniel Danis © L’Arche Editeur.

« L’Arche est éditeur et agent théâtral de la pièce La Scaphandrière de Daniel Danis, ici adaptée par l’auteur pou r un acteur. »

Coproductions

Le Théâtre André Malraux > Chevilly-Larue (94) Le Centre Jean Vilar > Champigny s/ Marne (94) L’ECAM > Le Kremlin-Bicêtre (94), Le Strapontin, scène des Arts de la Parole (56), Le Théâtre Simone Signoret > Conflans Ste Honorine (78), Le Carré - Les Colonnes, Scène conventionnée > St Médard en Jalles / Blanquefort (33), ABC Dijon-Bourgogne (21)

Soutiens

Le Grand T > Nantes (44), La Ferme Le Bel Ebat > Guyancourt (93)

Ministère de la Culture / DRAC Ile de France, Conseil Général du Val de Marne (94), Ville de Champigny s/ Marne (94) CNC/ Dicream Fond d’Insertion pour Jeunes Comédiens de l’ESAD – PSPBB


Séance scolaire :

Vendredi 18 janvier - 14 h 30


1   2   3   4   5   6   7   8   9

Похожие:

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où iconExtrait du travail de fin d’étude de Gwennaëlle Horlait, 2012
«realia» vient du latin (de realia, les «choses réelles») et désigne une unité lexicale qui renvoie à un objet, un phénomène, un...

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où iconLa pensée critique comme dissolvant de la doxa
«Raisons d’agir» et collaborateur régulier du Monde Diplomatique. IL achève actuellement une anthologie des travaux de Marcel Mauss...

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où icon«Picard» et «Picardie», espace linguistique et structures sociopolitiques1
«une telle indécision, une telle confusion […] pourraient n’avoir qu’une explication : la Picardie n’existe pas»3

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où iconIl y a de nombreuses années, nous intéressant aux théories anarchistes, nous lisions le «Que-sais-je ?» consacré par Henry Arvon à
«exclus», quelle que soit la nature de cette exclusion, au sort des esclaves antiques. Comme eux, ils sont condamnés à une vie sur...

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où iconExhaustif: qui épuise une matière, un sujet (Dictionnaire Hachette)

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où icon1 L’univers, la création
«La pluie, le sol, les choses du ciel» ou «le ciel, la terre, et l’eau» ou une expression descriptive comme «tout ce qui est visible»...

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où iconIntroduction I qu'est ce qui rend une maison écologique ? 1 Les avantages Avantages économiques

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où iconL'hébreu est l'une des langues les plus anciennes du monde. Les plus anciens documents écrits datent du premier millénaire avant notre ère. IL présente trois

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où iconFrancis Manzano État et usages de l’occitan au languedoc1
...

Une nouvelle saison va commencer, avec la joie de se retrouver ! Ce sera une saison vivante, vibrante et foisonnante, ouverte sur le monde qui nous entoure, où iconNous sommes aujourd'hui 6,1 milliards sur terre. Nous serons 12 milliards à la fin du siècle. 20% des terriens consumment 80% des ressources. Si nous vivions tous selon


Разместите кнопку на своём сайте:
lib.convdocs.org


База данных защищена авторским правом ©lib.convdocs.org 2012
обратиться к администрации
lib.convdocs.org
Главная страница